Lundi 21 novembre 2016 La Harpe reine - Philharmonie de Pari au Muse de la musique LA HARPE REINE 21 NOVEMBRE AVEC XAVIER DE MAISTRE Mozart, Petrini, ... tendre musette de Pierre-Alexandre

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Lundi 21 novembre 2016 La Harpe reine - Philharmonie de Pari au Muse de la musique LA HARPE REINE 21...

  • La H

    arp

    e re

    ine

    Lu

    ndi 2

    1 no

    vem

    bre

    201

    6

  • 01 44 84 44 84

    PHILHARMONIEDEPARIS.FR

    PORTE DE PANTIN

    Phot

    o : P

    ierr

    e-H

    enry

    Mul

    ler -

    Lic

    ence

    s ES

    : 1-1

    0415

    50, 2

    -041

    546,

    3-1

    0415

    47.

    CIT DE LA MUSIQUEP H I L H A R M O N I E D E PA R I S

    LES ARTS FLORISSANTSWILLIAM CHRISTIE, DIRECTEUR MUSICAL ET FONDATEUR

    PAUL AGNEW, DIRECTEUR MUSICAL ADJOINT ET CHEF ASSOCI

    BACH CANTATES 27 SEPTEMBRE

    DANSONS BAROQUE! 22 ET 23 OCTOBREAteliers en famille au temps de Marie-Antoinette

    LES INDES FLORISSANTES 6 NOVEMBREConcert-promenade au Muse de la musique

    LA HARPE REINE 21 NOVEMBREAVEC XAVIER DE MAISTREMozart, Petrini, Krumpholz, Hermann, Haydn

    LA HARPE DE MARIE-ANTOINETTE 23 NOVEMBREConcert en famille

    HAENDEL LE MESSIE 13 DCEMBRE

    MONTEVERDI LORFEO 20 MARSOpra mis en espaceCoproduction Les Arts Florissants, le thtre de Caen, Philharmonie de Paris

    NP pub arts FLo_sept16.indd 1 19/09/2016 12:28

    01 44 84 44 84

    PHILHARMONIEDEPARIS.FR

    PORTE DE PANTIN

    Les Arts Florissants sont soutenus par le ministre de la Culture et de la Communication. Depuis 2015 ils sont accueillis en rsidence la Philharmonie de Paris. La Selz Foundation, American Friends of Les Arts Florissants et Crdit Agricole Corporate & Investment Bank sont Grands Mcnes.

    01 44 84 44 84

    PHILHARMONIEDEPARIS.FR

    PORTE DE PANTIN

    Phot

    o : P

    ierr

    e-H

    enry

    Mul

    ler -

    Lic

    ence

    s ES

    : 1-1

    0415

    50, 2

    -041

    546,

    3-1

    0415

    47.

    CIT DE LA MUSIQUEP H I L H A R M O N I E D E PA R I S

    LES ARTS FLORISSANTSWILLIAM CHRISTIE, DIRECTEUR MUSICAL ET FONDATEUR

    PAUL AGNEW, DIRECTEUR MUSICAL ADJOINT ET CHEF ASSOCI

    The SELZ Foundation

    Les Arts Florissants sont soutenus par le ministre de la Culture et de la Communication. Depuis 2015, ils sont accueillis en rsidence la Philharmonie de Paris. La Selz Foundation, American Friends of Les Arts Florissants et Crdit Agricole Corporate & Investment Bank sont Grands Mcnes.

    FESTIVAL20-27 AOT 2016

    Dans les Jardins de William ChristieThir, Vende

    festivalwilliamchristie.vendee.fr

    CD NOUVEAUT HARMONIA MUNDIBien que lamour Airs srieux et boire

    Dir. William Christie

    EXPOSITION9 AVRIL -18 SEPTEMBRE 2016

    Barockissimo!Les Arts Florissants en scne

    CNCS de Moulins cncs.fr

    BAROQUE ET CONTEMPORAIN 28 MAIAtelier-rencontre

    DUN COMMUN ACCORD 31 MAISOLISTES DES ARTS FLORISSANTS ET DE LENSEMBLE INTERCONTEMPORAINJarrell, Huber, Ohana, C.P.E. Bach, Graun, VivaldiCoproduction Ensemble intercontemporain, Les Arts Florissants,

    Philharmonie de Paris.

    BACH CANTATES 27 SEPTEMBRE

    DANSONS BAROQUE! 22 ET 23 OCTOBREAteliers en famille au temps de Marie-Antoinette

    LES INDES FLORISSANTES 6 NOVEMBREConcert-promenade au Muse de la musique

    LA HARPE REINE 21 NOVEMBREAVEC XAVIER DE MAISTREMozart, Petrini, Krumpholz, Hermann, Haydn

    LA HARPE DE MARIE-ANTOINETTE 23 NOVEMBREConcert en famille

    HAENDEL LE MESSIE 13 DCEMBRE

    MONTEVERDI LORFEO 20 MARSOpra mis en espaceCoproduction Les Arts Florissants, le thtre de Caen, Philharmonie de Paris

    BACH CANTATES 27 SEPTEMBRE

    DANSONS BAROQUE! 22 ET 23 OCTOBREAteliers en famille au temps de Marie-Antoinette

    LES INDES FLORISSANTES 6 NOVEMBREConcert-promenade au Muse de la musique

    LA HARPE REINE 21 NOVEMBREWilliam Christie, directionXavier de Maistre, harpeMozart, Krumpholtz, Hermann, Haydn

    LA HARPE DE MARIE-ANTOINETTE 23 NOVEMBREConcert en famille Xavier de Maistre, harpe

    HAENDEL LE MESSIE 13 DCEMBREWilliam Christie, direction

    MONTEVERDI LORFEO 20 MARSOpra mis en espacePaul Agnew, directionCoproduction Les Arts Florissants, le thtre de Caen, Philharmonie de Paris

  • 3

    LUNDI 21 NOVEMBRE 2016 20H30SALLE DES CONCERTS CIT DE LA MUSIQUE

    LA HARPE REINE

    Wolfgang Amadeus MozartSrnade no 13 en sol majeur, K 525 , Eine kleine Nachtmusik

    Jean-Baptiste KrumpholtzConcerto pour harpe et orchestre n 5 op. 7 en si bmol majeur

    ENTRACTE

    Joseph HaydnSymphonie n 85 La Reine en si bmol majeur

    Johann David HermannConcerto pour harpe et orchestre n 1 op. 9 en fa majeur

    Les Arts FlorissantsWilliam Christie, direction musicaleXavier de Maistre, harpe

    FIN DU CONCERT VERS 22H30.

  • 44

    En 1749, les Franais dcouvrent la harpe pdales simple mouvement, dote du mcanisme invent par lallemand Hochbrucker, chez le fer-mier gnral la Pouplinire puis au Concert Spirituel, sous les doigts de Georges-Adam Goepfert. Linstrument prsent au public franais bn-ficie de possibilits plus larges que celles de la harpe quil connat, dont le mcanisme crochets manuels, trs limitant, avait incit dlaisser un instrument dsuet. Le Concert Spirituel ne verra pas reparatre de harpiste avant les annes soixante, puis une trentaine sy produiront entre 1760 et 1790. Ils remportent un franc succs sur ce nouvel instrument, qui devient la mode avant mme larrive de Marie-Antoinette en France en 1770, notamment par linfluence de Madame de Genlis. Ainsi ds 1764, un article de lAvant-coureur fait mention de cet engouement : On sait combien la harpe est devenue la mode parmi nous. [...] Cet instrument ne pouvait manquer de plaire aux oreilles dlicates : son tendue est, peu prs, la mme que celle du clavecin ; cest aux Allemands que nous sommes redevables de cette heureuse addition nos concerts. Ils ont renouvel la harpe et perfectionn son jeu. Ils y sont et seront encore longtemps nos matres. Deux hommes clbres dans ce genre (MM. Mayer et Hochbrucker) se disputent les suffrages du Public Franais. Tous deux ont paru avec le plus grand succs au Concert Spirituel.

    La Dauphine, amatrice de musique, arrive en France o elle prend des leons de chant, de clavecin, de piano-forte, et de harpe, instrument pour lequel elle nourrit une prdilection marque. Certaines sources, peut-tre un peu emphatiques, indiquent quelle aurait pris deux heures de leon de harpe chaque matin, pour alimenter les moments musicaux publics auxquels elle sadonnait chaque aprs-midi. Elle partage avec beaucoup dautres dames de la cour cet intrt pour linstrument : les filles de Louis XV Mesdames Louise, Victoire et Adlade, et Madame lisabeth, la jeune sur de Louis XVI, ont reu des leons de harpe, et se sont fait fabriquer des instruments personnels ds 1759.Il est difficile de savoir sur quelles harpes la jeune reine a pos ses mains, tant sont nombreux les instruments dits harpe de Marie-Antoinette . Elle en a possd plusieurs, probablement proches de celle dcrite par lEncyclopdie de Diderot et dAlembert, haute de seulement 1 m 30 et dote de 33 35 cordes. la fin du xviiie sicle, la facture de la harpe est en constante volution, afin de tenter de remdier aux dfauts relevs par plusieurs auteurs. Ainsi, on peut lire dans le Mercure de France en 1779 :

  • 55

    La harpe, instrument de chambre toujours dplac dans une vaste enceinte, seconda mal celui qui avait cette partie, lhumidit de latmosphre fit dtendre et rompre les cordes sous ses doigts et priva lassemble du plaisir de ladmirer. Plusieurs facteurs se penchent sur ces questions, ainsi que sur le mcanisme des pdales, qui a linconvnient de rompre les cordes lendroit o les crochets quelles commandent appuient sur les cordes. Ce systme est modifi par les luthiers royaux Cousineau et Naderman, puis rard qui les remplacent par des bquilles puis des sillets mobiles, et enfin des fourchettes , sous limpulsion directe de harpistes comme Krumpholtz ou damateurs clairs, comme la Reine. Ces limites mcaniques ont des consquences notamment sur les possibilits harmoniques de la harpe, ce que relve lEncyclopdie mthodique, arts et mtiers mcaniques, en 1788 : [] quand on veut en sortir (des tons o on module le plus frquemment), on rencontre des difficults insurmontables. [] On sauve cette difficult, quand elle nest que passagre, en cherchant la note en question sur la corde voisine []. Ce double emploi dune mme corde dans un mme ton, nest praticable pour les matres mmes, que dans les passages o il ne doit tre ni bien frquent, ni bien rapide, parce que le jeu des pdales ne peut pas suivre la rapidit de celui des doigts. Malgr ces limites, les concerts se multiplient, et la pratique amateur se dveloppe trs rapidement, renforce par le got de la Reine. La lutherie suit cet engouement, et un rpertoire original apparat, distinct de celui compos destination du clavecin et du piano-forte.

    Constance Luzzati

  • 6

    Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)Srnade n 13 en sol majeur, K 525, Eine kleine Nachtmusik ( Une petite musique de nuit )

    Composition : 1787.

    Dure : environ 20 minutes.

    Le sous-titre de cette uvre fut voulu par Mozart. Il est possible que les trois mots dont il est constitu aient beaucoup contribu au succs de la partition, qui voquent, quand ils sont associs, un orbe de tendresse dans lequel chaque humain aime se lover. Cest avant tout une srnade, cest--dire une uvre de plein air, destine un quintette cordes il serait impossible de la jouer aujourdhui dans les conditions voulues par Mozart cause de lincessant trafic automobile et de la pollution acoustique. Date du 10 aot 1787, quelques mois aprs le Quintette K 516 qui ne lui ressemble en rien, la partition comprenait deux menuets dont le premier est perdu. Lallegro initial est magnifique de lgret, et surtout ptillant dides qui se poursuivent sans solution de continuit. La romance est dune criture trs dlicate, particulirement en ce qui concerne lquilibre entre ses voix extr